Comment réaliser son rêve ?

[et_pb_section admin_label= »section »] [et_pb_row admin_label= »row »] [et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Text »]

Ta gueule : Ne vous méprenez pas, ce n’est pas à vous que je m’adresse. Mais c’est le cri d’ Isabelle Henry quand elle réalise son rêve.

La vedette.

Ta gueule est le titre d’une représentation théâtrale à laquelle j’ai assisté et où j’ai eu le privilège, à la fin de la pièce, de partager avec l’artiste mon expérience.

Alors me direz-vous à qui ou à quoi s’adresse ce, « Ta Gueule ».

Moi-même, je ne le savais pas quand j’y suis allée.

La comédienne, Isabelle Henry est une « femme entrepreneuse » qui dirige un organisme de formation COMTEL, https://www.com-tel.fr/,  destiné au management et au développement de la relation commerciale en valorisant la relation client digitale et à distance et tout ce qui gravite autour de la vente.

Elle a également créé une marque, Human Addict, https://humanaddict.com/, à travers laquelle elle encourage chacun à OSER réussir, à tenir un objectif dans le but de l’atteindre. C’est dire que c’est quelqu’un d’actif, de conquérant qui a à cœur de révéler le potentiel de chacun et viser l’excellence.

C’est avant tout, La Personne qui aime, croit en l’humain, en ses capacités. Elle abhorre chaque jour un sourire et un enthousiasme qui déchire. Drôle, lucide et toujours jeune…… elle est prête à tous les défis, voire les résistances.

Celui de monter sur scène, seule, en est un. Elle l’a fait avec le dynamisme des heureux.

La mer pour penser à son rêve

De « Chef Entrepreneuse » à Woman-Show, il n’y a que deux mots « Ta gueule » pour aller jusqu’au bout de son rêve !

Faisons le lien ensemble.

Elle arrive sur scène, plutôt décontractée mais à l’intérieur ça n’en mène pas si large. Elle porte des gants noirs, indice essentiel pour la suite, qu’elle enlève au fur et à mesure du spectacle. Mais au fur et à mesure de quoi ? Vous vous en doutez ?

Allez, elle ose, elle fonce, elle décide, elle choisit, elle se met en danger, elle sort de sa zone de confort !!! Alors ces gants, ils représentent quoi ?

Je vous aide ?

Ces couches successives représentent nos obstacles à la réussite. Vous pouvez en donner quelques-uns. Vous les connaissez. Réfléchissez…. Je suis persuadée que vous savez. Nous sommes ou avons été confrontés à cette situation, ces difficultés.

Je vous en cite,  peur, croyance, limitation, confiance, estime, et bien d’autres que vous pouvez vous amuser à lister, qui nous retiennent dans la réalisation de nos objectifs, buts, défis ou juste désirs.

« J’voudrais bien mais j’peux point ».

Un peu d’humour ne fait pas de mal quand on a une forte tendance à se dévaloriser ou à ne pas savoir ce qui est bon pour soi.

Ces gants très noirs, C’est dire combien l’image peut être sombre quand il s’agit de nous, évoquent notre rapport à nous-même et à notre pouvoir de réussite.

J’entends les :  non je n’y arriverai jamais ! Ce n’est pas pour moi ! Je n’ai pas les compétences, trop compliqué, je ne sais pas faire, que vont penser les gens ! parce qu’il s’en passe dans notre tête. Bref, un tas de signaux négatifs qui entament notre ardeur et notre soif de changement et d’aventure.

Vous l’avez compris. Ces gants révèlent tout ce qui pourrit notre motivation, interfère dans nos actions. Tout ce qui nous frustre et génère notre colère, notre insatisfaction, tous nos empêchements.

Pourquoi ? Pour quelles raisons je pense mal ?

Idées, désirs, passions s’accumulent dans notre cerveau.

Nous savons faire mais ne savons reconnaître nos réalisations. Nous rêvons d’un meilleur et laissons faire en pensant que ce n’est pas pour nous. Réfléchissons à ce que nous souhaiterions accomplir.

Il nous faut alors aller à la pêche, découvrir les raisons de notre procrastination et  chercher bien au-delà du visible, ce qui nous stoppe. Tous ces schémas négatifs et obstruant font partie de nous, de vous.

Vous êtes ce personnage, nous sommes tous ce personnage.

Commence alors un travail de recensement de nos blocages, définir ce que nous voulons véritablement et après que notre “Je de construction” sera entamé, nos gants tomberont un à un en même temps que nos bras retrouveront l’énergie du désir d’agir.

Je vous entends, vous allez dire :  pas si simple, contexte actuel, argent, famille, histoire personnelle. Non pas si simple de savoir pour quelles raisons nous n’agissons pas comme on le souhaiterait. On se sent parfois démuni.

Prenez, prenons le temps.

N’ayez pas peur de vous affronter et d’affronter vos démons. Acceptez de vous mettre en danger, un danger relatif, pour trouver ou retrouver votre estime.

Apprenez à devenir bienveillant et indulgent envers vous-même. Nous avons des capacités innombrables. Il nous faut juste nous dégager de ce qui ne nous appartient pas ou ce qui ne nous sert plus à rien. 

Que souhaitons nous véritablement pour nous ? Qui suis-je ?  Voilà les véritables questions.

Soyez sincère avec vous-même, ne vous trompez pas sur vos souhaits réels et votre chemin s’éclairera. Apprenez à vous connaître. Souvenez-vous, connais-toi toi-même (Notre bon Socrate).

Apprenez à vous connaître. Vous n’êtes pas ce que vous croyez, vous êtes plus.

Nous n’avons pas les mêmes besoins. On peut aimer où nous nous trouvons à cet instant, apprécier ce qui nous est donné, se satisfaire du présent.

Oser réussir se trouve peut-être dans ce que j’ai déjà et accepter ce qui est.

Où bien ressentir ce « mal à être » dans son travail, sa vie, et vouloir une amélioration. Si nous n’agissons pas c’est un florilège de sensations qui s’installe dans notre corps, frustration, colère, incompréhension, et j’en passe, qui se cristallise par des maux.

Nous, Vous, ne devez pas en arriver là. Vous avez besoin d’aide pour franchir le pas ?  Vous en avez des tonnes, PNL, analyse transactionnelle, analyse, coaching personnalisé……. Que Voulez Vous Pour Vous ?

Clarifiez vos valeurs personnelles, cherchez ce qui donne un sens à votre vie et trouvez votre propre chemin.

Et moi là-dedans !

Pour moi, ce « Ta Gueule », s’adresse à cette petite voix intérieure, empreinte d’insécurité qui m’a si longtemps accompagnée. Il s’adresse à mon propre regard quand je manque d’empathie envers moi-même, quand je manque de « bien-veillance » ou quand je quitte mon principal intérêt, l’harmonie et l’équilibre.

Osez réussir.

C’est être fier de son propre regard, c’est croire en soi.

Choisissez n’importe quel domaine, travail, amour, que sais-je ? Ecoutez-vous avec douceur, patience, sans jugement. La réussite n’est pas la même pour tous.

Reconnectez-vous à la personne que vous êtes, faites vous confiance, osez, et vos gants tomberont un à un pour s’ouvrir sur une nouvelle autonomie, une nouvelle liberté.

Avant de quitter la scène,  Isabelle Henry nous a remis un gant noir. Un clin d’œil pour nos montrer tout le chemin parcouru et ne pas renoncer.

Maintenant qu’allez vous osez, si ce n’est déjà fait ?

Articles similaires

[/et_pb_text][/et_pb_column] [/et_pb_row] [/et_pb_section]

3 commentaires

  1. Merci Mireille pour cette vision. À « ta gueule ! » il y a généralement une réponse de la partie adverse. Lorsque c’est envoyé à soi-même pour faire taire des freins qui couinent, des « oui mais tu comprends… » il n’y a pas de réponse, seulement le déblocage suivi de l’action. Un coup de pied au c*l qui fait avancer. Belle journée.

    • Merci pour votre message. Bien sûr qu’il est nécessaire de se bouger mais pas toujours facile pour tous. Nous ne sommes pas tous égaux et la réponse est en chacun de nous et différente. Déblocage suivi de l’action ou action pour débloquer, oui c’est cela. Belle journée à vous.

  2. […] Ce dernier parle de motivation psychologique et physiologique, sa théorie est de l’ordre de l’affirmation de soi, de la confiance en soi. http://brunofortin.com/  et Comment réaliser son rêve ? […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :