Mon livre

Pourquoi ce livre ?

Un pari, une opportunité, une nécessité, que sais-je ? Une certitude, j’avais envie de partager un peu de mon histoire personnelle.

Pour être restée longtemps dans le silence, le besoin d’extérioriser, de parler se faisait ressentir.

Très tôt je me suis liée d’amitié avec les mots, les rimes et les histoires de vie entre mes balades dans les bois et l’observation des adultes.

Ainsi, la poésie accompagne mes pas depuis toujours mais toutes sortes d’écritures. J’écris sur ce qui me touche, ce qui m’entoure. Les sentiments, les rencontres, sont une source inépuisable d’expression.

L’utilisation des mots, le langage, me fascinent, et particulièrement l’impact qu’ils peuvent avoir sur nous, ce qu’ils réveillent.

Au départ, « La Poupée de Maïs » devait être un roman. Or, il me fallait faire vite car j’étais inscrite à la Comédie du Livre «  OFF » de Montpellier.

Finalement je l’ai transformé en récits intimistes et poétiques qui représentent des fragments de vie et j’ai été sélectionnée.

La Poupée de Maïs, est en fait  le regard d’une petite fille qui grandit au milieu de grandes personnes, qui nourrit un lien intime avec la nature, qui développe un esprit critique à l’égard “des grands” et qui se construit au travers de ses incertitudes.

Cette petite fille parle de ces souvenirs, mais surtout ce livre parle tout simplement de poésie et d’amour.

Livre la Poupée de Maïs. Pourquoi ce livre

Synopsis

Mireille Thomas-Reyre naît et grandit dans un village près
du marais poitevin.
Arrivée la seizième dans un milieu d’adultes, elle nourrit
des sentiments divers, voire confus. Dès sa naissance, elle
développe un goût prononcé pour l’environnement naturel
qui l’entoure et avec lequel elle fusionne. Ce marais tant
aimé deviendra son refuge et sa survie.
Ce premier ouvrage est construit sous forme de nouvelles
poétiques mêlant récits intimistes et poèmes. Il raconte les
joies et les fêlures de cette petite fille aux prises avec ce
monde d’adultes, qui puise ses ressources au milieu de son
marais natal, mais aussi sa fureur de vivre.
Cette enfance au fil de l’eau s’exprime avec la beauté et la
profondeur du souvenir.
A l’intérieur, des portraits chers à l’auteure, son père, sa
mère mais aussi ses sœurs, narrés avec authenticité et
sensibilité.
Son regard à la fois, nostalgique, drôle, sincère, transforme
le quotidien.