Comment la Philosophie développe la confiance en soi

Il faut parfois du temps pour acquérir la confiance en soi. C’est pour cela que l’éducation ainsi que toutes les activités menées par l’enfant doivent développer très tôt cette faculté. Le processus de valorisation des ateliers à visée philosophique donnent aux enfants l’opportunité de révéler et d’accroître leur confiance en soi en leur offrant un espace où la parole se libère. L’échange et la confrontation des idées, le droit à la philosophie leur ouvrent les portes de l’assurance.

La confiance, c’est quoi ?

Il est difficile de définir ce qu’est la confiance en soi. Il s’agit plus souvent de la perception que nous ressentons à l’égard de nous-même devant les challenges et imprévus du quotidien. Lors des ateliers, les enfants prennent la parole sans crainte. Le climat sécurisant est une aide à la démonstration de leur affirmation. Cela suffit-il pour développer sa confiance ?

La confiance en soi, c’est avoir confiance en sa capacité de penser et d’apprendre.

Encourager les enfants à nourrir leur assertivité.

C’est avant tout réaliser combien ils sont capables de faire quelque chose. quelque soit le domaine. C’est leur donner les moyens de réaliser qui ils sont, de leur donner des éléments pour apprendre à se connaître, être conscient de leur potentiel. Dire à un enfant qu’il est doué ou qu’il a du potentiel est insuffisant. Nous devons le stimuler. De quelle façon peut-on leur apporter notre soutien ? Les ateliers philosophiques proposent cette aide. Le déroulement des ateliers avec les enfants

Avoir confiance, c’est de ne pas se dire qu’on ne peut pas y arriver.

Sasha. 11ans – classe de CM2

La confiance est liée à l’estime de soi.

Pour développer son estime, l’enfant a besoin de savoir que ce qu’il pense, ce qu’il fait, ce qu’il ressent est important. Or, l’enfant doit faire face très tôt à de sérieux défis tels que apprendre à marcher,  lire, écrire, calculer. C’est le début de son apprentissage et le commencement de la construction de son estime et de sa confiance. Nous devons donc veiller aux mots que nous allons employer pour leur parler.

https://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/comportement/fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-comment-batir-confiance-estime-de-soi-enfant#_Toc1996492

Même si les deux sont reliées, une différence émerge. Il faut commencer par avoir une bonne confiance en soi pour avoir une bonne estime de soi. Alors que le sentiment de confiance est croire en ses capacités, l’estime repose davantage sur la connaissance ou la conscience de ses propres valeurs.

Un enfant à qui on donne de la valeur, qui sait reconnaître ses faiblesses et ses réussites tendra vers la confiance ce qui le conduira vers l’estime de soi.

Les ateliers philosophiques contribue à la construction de la confiance en soi.

Les ateliers à visée philosophique restent avant tout un espace de discussion, où la parole se délie où les enfants accèdent à leur pensée. Nous instaurons ensemble « le cadre de sécurité » basé sur le respect et la tolérance. L’enfant affirme son esprit critique, découvre et accepte celui de l’autre. Ainsi le climat de ces débats à visée philosophique éveille la confiance en soi chez les enfants.

L’accès à la philosophie donne à l’enfant une véritable place et améliore la confiance.


Atelier sur la confiance et l’estime à partir de l’album jeunesse Watson et Sam.
« Quand on a confiance on a plus de chance de réussir. » Parole d’enfant.

Le fait d’ instaurer une dynamique relationnelle positive entre les enfants valorise et stimule l’échange .

enseigner comment penser et non quoi penser permet aux enfants de prendre confiance et d'avoir de l'estime.
Enseigner comment penser et non quoi penser participe au développent de la confiance.

L’ateliers philosophique, lieu d’expression de l’affirmation des enfants.

  • La co-construction des règles permet l’écoute attentive et de ce fait responsabilise les enfants, les implique dans le respect et la bienveillance.
  • L’autodiscipline permet à l’enfant de conscientiser les conséquences de ses actes et de continuer à respecter le bon fonctionnement du groupe dont il fait partie
  • Le fait de découvrir leur capacité de réfléchir et de partager leurs pensées
  • Leur satisfaction ressentie à l’issue de chaque nouvelle découverte.

signes de valorisation lié à la confiance
Plus on valorise un enfant, plus il acquiert de la confiance.

C’est dans ce  climat de rassurance et de sécurisation que les enfants s’épanouissent et renforcent leur affirmation. La philosophie contribue à la construction de la confiance, en leur donnant une autonomie de parole. Nous les aidons à devenir des adultes responsables. Nous leur donnons les moyens de s’affirmer et d’être fiers d’eux-mêmes.

Reconnaître l’enfant comme un être unique pensant, lui accorder cette habileté, collabore à l’élaboration de la confiance.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :